Comment bien investir en 2021 ?

Comment bien investir en 2021

En 2020 la crises sanitaire a entrainée une crise financière et économique mondiale, toujours en cours, ayant un impact sur de nombreuses classes d’actifs, favorablement ou défavorablement selon le cas.

Cette modifiera peut-être nos croyances et mode de vie (télétravail, plus d’espace, retour à la nature) et donc notre façon d’investir. La question que l’on se pose donc tous est : avec toute cette confusion, comment bien investir en 2021 ?

Dans un premier temps il faut faire un état des lieux, c’est-à-dire une analyse globale de son patrimoine à mettre en perspective avec nos objectifs patrimoniaux (préparer ma retraite, disposer de revenus complémentaires, …) en respectant l’une des règles fondamentales de la gestion de patrimoine qui est la diversification. Diversification sectorielle, géographique, par horizon de temps, par niveau de risque et de disponibilité.

Voici quatre placements que nous recommandons pour l’année à venir :

  • Fonds euros nouvelle génération pour protéger son capital de la volatilité des marchés et aller chercher une performance un peu meilleure qu’un fonds euros classique
  • Immobilier locatif :
  • Immobilier résidentiel dans les grandes agglomérations avec ou sans dispositif fiscal (Pinel, déficit foncier, …). L’intérêt est la très forte demande locative et la quasi-certitude de louer son bien. En revanche, il faut être vigilant au prix d’acquisition qui selon l’emplacement peut s’avérer trop élevé et donc mettre en péril votre investissement
  • Immobilier résidentiel dans des villes intermédiaires avec ou sans dispositif fiscal (Pinel, déficit foncier, …). L’intérêt est d’une part une rentabilité locative plus élevé que quand les grandes agglomérations. D’autre part, la crise que nous traversons peut entrainer un mouvement démographique dans ces villes où les prix de l’immobilier sont moins élevés, avec plus de surface et de verdure. Une attention particulière doit être portée au choix de l’emplacement et de la typologie du bien.
  • Résidence de service étudiant et senior : secteurs en fortes croissances et offrant une visibilité sur le long terme. Le choix de l’emplacement, de l’exploitant et du bail commercial sont essentiels pour réussir son investissement
  • Actions : la baisse boursière lié au COVID offre encore des points d’entrée boursiers intéressant. Des secteurs d’activités disruptifs, dont la thématique environnementale, des secteurs géographiques notamment en Europe et en Asie. Privilégier les grandes capitalisations boursières. Grande vigilance au point d’entrée et au gestionnaire du fond d’investissement (si investissement via un OPCVM).
  • Private Equity : décorrélé des marchés financiers en investissant dans des entreprises en direct, ayant un modèle économique éprouvé, notamment pendant cette crise, offrant des gains potentiellement élevés.

Chacun de ces placements peut se faire en direct ou au travers d’une structure de type assurance-vie, contrat de capitalisation, plan d’épargne retraite.  Vous pouvez le faire seul ou accompagné d’un professionnel comme nous.