Qu’est-ce que le private equity ?

Le private equity (ou capital-investissement) a pour mission d’investir au capital d’entreprises non-cotées en Bourse : c’est l’apport de capitaux au haut de bilan de la société, lié au financement à long terme de l’entreprise. Vous faites donc l’acquisition d’actions ou de parts sociales. Les sociétés dans lesquelles sont achetées les parts du capital des entreprise n’étant pas cotées, cela écarte le risque des fluctuations de la Bourse. L’objectif final est de récupérer une plus-value lors de la sortie dans un horizon qui peut être variable, rarement à court terme, 5 ans en moyenne, où les parts sont alors cédées à un nouvel investisseur.

private equity

A quoi sert le financement apporté par les investisseurs ?

L'investissement en private equity peut intervenir dans 4 types de configurations : le capital innovation, où les fonds vont servir à financer l’étape de démarrage de l’entreprise. C’est une étape définitive mais un investissement qui peut être risqué dans le cas où l’entreprise ne réussit pas son lancement. Toutefois, en cas de grand succès, l’investisseur pourra recueillir des bénéfices très fructueux. Ensuite, on peut avoir le capital développement, où l’investisseur va finir les fonds d’une entreprise déjà confirmée et encourager la croissance et la production de celle-ci. Troisième situation, le capital retournement vient lui financer une entreprise en difficulté : les risques doivent donc être préalablement bien considérés avant un tel choix. Enfin, le capital transmission sert à financer la transmission de l’entreprise dans les mains d’un autre propriétaire.

financement apporté par les investisseurs

Par quels intermédiaires investir en private equity ?

On recense principalement 3 structures de fonds reconnus pour l’investissement en private equity. Le premier est le FCPR (Fonds Commun de Placement à Risque). Le FCPR investit dans des actions à raison de 50% minimum. Son principal écueil est de pas bénéficier, comme le FCPI ou le FIP, d’avantage fiscal à l’entrée. Mais les plus-values de cession sont exonérées d'impôt sur le revenu. Autre support pour investir en private equity donc, les FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation) qui sont des véhicules qui ont pour particularité de financer surtout des entreprises technologiques ou innovantes. On trouve ensuite les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) qui sont aussi des véhicules permettant d’investir en private equity. Ils se concentrent principalement sur les entreprises établies dans une zone géographique prédéfinie par le fonds.

Quelle fiscalité pour ces véhicules d’investissements ?

La fiscalité du FCPR est particulièrement avantageuse : le FCPR permet de s’exonérer des impôts sur le revenu et sur les plus-values si l’investisseur conserve ses parts durant au moins 5 ans entre autres. Les plus-values réalisées lors de la cession des parts sont toutefois sujettes aux prélèvements sociaux, à hauteur de 17,2%. Un FCPI est très intéressant fiscalement : vous pouvez déduire 25% de votre investissement sur votre Impôt sur le Revenu, dans les limites de 12000€ pour un célibataire et 24000€ pour un couple. Vous pouvez d’ailleurs cumuler cette réduction sur votre impôt avec celle conférée par les FIP. Les FIP confèrent également en effet un bel avantage fiscal, avec une réduction sur votre Impôt sur le Revenu de 25% encore une fois du montant investi, dans les mêmes limites imposées dans le cas des FCPI. Pour les investissements en Corse ou Outre-Mer, ce pourcentage peut être porté à 30%.

fiscalité pour les véhicules d’investissements

Fonds agréés par l'AMF ?

Tous les fonds de private equity qui appellent à l'épargne publique (FCPR, FCPI, FIP) doivent être agréés par l'AMF préalablement à leur distribution.

Il existe en outre des opérations plus confidentielles, qui ne font pas appel au marché, et qui peuvent parfois présenter des opportunités d'investissement alternatives.

Dans tous les cas, la vigilance doit porter sur l'information préalable délivrée à l'investisseur et s'inscrire dans le cadre d'une mission CIF (Conseil en investissement financier), conformément aux obligations professionnelles qui incombent aux CGP.

Le Cabinet SILVERIS, accrédité CIF, sélectionne et suit les investissements en private equity préconisés, choisis et intégrés aux portefeuilles de sa clientèle.

Silveris s'entoure en outre, depuis des années, de professionnels aguerris dans ces thématiques d'investissement spécifiques.

Contactez-nous.

Envoyez-nous un e-mail ! contact@silveris.fr
Appelez-nous ! 04 78 95 38 50

Ce que nos clients disent de nous.

contact - bandeau
VOUS SOUHAITEZ