Pourquoi vendre son entreprise ?

La décision de vendre sa société résulte d’une réflexion bien murie et généralement nourrie d’un nombre de facteurs important. Plusieurs facteurs peuvent intercéder dans cette décision lourde de conséquences : l’approche de la retraite, l’envie d’effectuer une opération financière intéressante, la transmission de l’entreprise à un proche ou même changer de carrière. Dans tous les cas, cette opération qui n’est jamais neutre émotionnellement doit être particulièrement bien préparée pour que celle-ci se déroule dans de bonnes conditions.

Choisir entre céder son fonds de commerce, ou ses parts sociales

La vente du fonds de commerce consiste à vendre les biens corporels et incorporels servant à l’exercice de l’activité, tandis que la vente des parts sociales implique la vente de la société dans sa totalité. Dans le cas d’une vente du fonds de commerce, le versement de l’acquéreur de l’entreprise reste bloqué sur un compte-séquestre pour une durée avoisinant les 3 à 5 mois, ce qui n’est pas le cas si vous choisissez de vendre vos parts sociales. Le coût fiscal est aussi contraignant pour le vendeur : ce dernier devra s’acquitter d’une taxe sur la plus-value lors de la cession dont l’imposition dépend de l’activité et de l’importance des bénéfices réalisés.

Si vous choisissez au contraire de vendre vos parts sociales, vous aurez immédiatement accès au produit de la cession de vos parts. La plus-value est quant à elle imposée soit au barème progressif, soit à la flat taxe. Vous avez même la possibilité à travers certains dispositifs fiscaux qui peuvent être liés à votre retraite, à une transmission familiale entre autres d’être en partie voire complètement exonéré de cette taxation de la plus-value. En cédant tout votre historique de gestion et vos responsabilités, vous signez généralement une garantie d’actif et de passif, où le cédant s’engage à certifier la véracité des informations apportées au repreneur de la société.

Vente d'entreprise

Comment optimiser la valeur de son entreprise avant sa cession ?

Une première chose à faire est de bien anticiper votre cession et de bien préparer à l’avance les différentes manœuvres à mettre en place pour valoriser la valeur de votre société. L’idée est de régler au plus vite certains soucis inhérents à votre entreprise qui pourraient freiner les ardeurs d’éventuels repreneurs. Pour cela, vous pouvez déjà vérifier vos comptes et tous les documents afférents à ceux-ci : une bonne tenue des documents administratifs et financiers justifiera de la rigueur de la gestion de la société et sera un point apprécié des repreneurs. Ensuite, tournez-vous vers un aspect plus humain de l’entreprise, vers le moral de votre équipe. Celle-ci est-elle bien formée, en tant qu’homme-clé, votre société ne dépend-elle pas trop de vous ? Un personnel stable et qualifié sera une force de plus dans la vente de votre entreprise.

Enfin, publiez votre annonce de vente de façon à atteindre une audience qui soit la plus possible. Cela étant fait, vous attirerez plus facilement l’œil des curieux et mettrez en concurrence les potentiels acheteurs, qui feront alors monter les enchères entre eux.

vendre son entreprise

Comment se déroule la vente d’une société ?

Une fois votre entreprise mise en vente selon certaines recommandations destinées à optimiser le prix de vente et le succès de votre opération, il va vous falloir départager les différents concurrents à l’acquisition de votre société. Une fois le repreneur clairement identifié, et une fois que vous vous êtes mis d’accord sur le prix et la structure de la vente après avoir balayer tous les détails nécessaires à sa connaissance, vous signez une lettre d’intention stipulant clairement les tenants et les aboutissants de votre accord. Cet accord ne signifie en rien un acte définitif de vente : il est rendu caduc si la banque refuse de couvrir le prêt, et si l’audit administratif et financier de l’entreprise pose des difficultés trop importantes. Une fois l’audit effectué et le prêt engagé, vous pouvez signez le contrat engageant la vente des fonds de commerce ou des parts sociales. C’est là que vous allez retrouver la garantie de passif et d’actif, discutée plus haut.

Les conseillers-experts du Cabinet SILVERIS ENTREPRISE interviennent dans les processus de cession et d’acquisition d’entreprises en lien avec un réseau de professionnels chevronnés.

Contactez-nous.

Envoyez-nous un e-mail ! contact@silveris.fr
Appelez-nous ! 04 78 95 38 50

Ce que nos clients disent de nous.

contact - bandeau
VOUS SOUHAITEZ